Les traitements contre les punaises de lit

L’infestation des habitations par les punaises de lit est un problème auquel plusieurs ménages sont confrontés. Ce nuisible n’a pas de pays ou de ville de prédilection, mais s’installe partout où il atterrit. Avoir une hygiène irréprochable ne suffit donc pas à les repousser ou à s’en débarrasser. Il faut effectuer nécessairement un traitement spécifique pour venir à bout d’une infestation de punaises de lit.

 Que savoir sur ces insectes et comment les traiter à Lyon et aux alentours ?

Un traitement de punaise de lit intervient en complément d’une détection canine de punaise de lit réalisée par un spécialiste et son chien renifleur.

Canem detect intervient pour réaliser son service de détection canine de punaises de lit auprès des particuliers et des professionnels avec ses chiens renifleurs.

Ils sont entrainés et expérimentés pour cibler la moindre trace de punaises de lit, œufs ou larves.

Au début d’une infestation, quand il n’y a qu’une poignée de punaises de lit chez vous et si les foyers d’infestation ont correctement été ciblés par un chien renifleur de punaises de lit, alors vous pouvez utiliser des méthodes mécaniques tels que la vapeur sèche ou les insecticide naturels.

Mais dès que la situation vous dépasse ou que le nombre de punaises de lit augmente, cela signifie qu’il est temps d’adapter le traitement à la nouvelle situation.

Comment identifier la présence de punaises de lit ?

Les punaises de lits sont des insectes de très petite de taille, surtout à l’état juvénile. Dans la plupart des cas, les victimes se rendent comptent de leurs présences à la suite des premières piqûres. Une bonne nouvelle est néanmoins à relever : elles sont visibles à l’œil nu et se déplacent assez lentement. Elles ont une taille comprise entre 4 et 7 millimètres à l’âge adulte, une forme ovale et sont dépourvues d’ailes. Avant un repas sanguin, elles ont une couleur brune, mais celle-ci vire au rougeâtre après qu’elles aient sucé du sang. Leurs œufs sont de couleur blanchâtre, extrêmement minuscules, parfois disposés en groupe ou isolés.

Les indices qui indiquent leur présence sont nombreux et faciles à identifier. Il s’agit :

des lésions cutanées suite aux piqûres,
des traces noires sur la literie représentant leurs déjections,
des traînées de sang correspondant à leurs écrasements par inadvertance dans votre sommeil,
des peaux de punaises ayant mué,
des restes de punaises mortes.
 

Vous pouvez les apercevoir partout où il n’y a pas de lumière. En effet, elles préfèrent les endroits sombres et c’est d’ailleurs ce qui justifie le fait qu’elles attaquent de préférence la nuit. Néanmoins, même si elles peuvent être retrouvées dans les endroits les plus insolites, leurs cachettes de prédilection sont toujours près des dormeurs. Il y a donc plus de chance de les retrouver dans la literie et le mobilier de la chambre à coucher que dans la cuisine.

Si vous avez le moindre doute, faites appel à la détection canine afin d’éviter une éventuelle prolifération.

Comment effectuer un traitement "maison" contre les punaises de lit ?

Les punaises de lit ont la capacité d’entrer en dormance et de réduire leur métabolisme de manière à passer de long mois sans se nourrir. Pour cela, quitter son logement et revenir des mois après pensant se débarrasser d’elles est une illusion. Ce n’est pas non plus la peine de jeter vos meubles, car tant qu’ils sont toujours présents dans la maison, ces insectes vont se multiplier. Il est plutôt conseillé de prendre la situation en mains en vous servant en premier lieu d’un aspirateur.

Aspirer toute la literie, le mobilier ainsi que tous les recoins de votre maison. Une fois que vous avez fini, fermez hermétiquement le sac de l’aspirateur et mettez-le dans une poubelle à l’extérieur. Passez ensuite au lavage votre linge et de tous les textiles de la maison à 60 °C ou à — 20 °C pendant 72 heures.

Pour une extermination plus poussée, passez ensuite au traitement thermique. Cette méthode nécessite de se procurer un nettoyeur vapeur (à 110 ou 180 °C) de toutes les surfaces. 

Par ailleurs, il se peut que malgré les traitements réalisés, certaines punaises de lits récalcitrantes survivent. Malheureusement, une seule femelle suffit pour recréer toute une colonie en l’espace de quelques semaines. Pour cette raison, il est conseillé d’accompagner le traitement thermique d’un traitement chimique. L’insecticide naturel le plus utilisé dans ces cas-là est la terre de Diatomée. Elle élimine efficacement les punaises de lits par déshydratation. Mais attention, étant un insecticide, elle représente une dangerosité pour les êtres humains. Vous devez donc la manipuler avec beaucoup de précaution.

Notez-le : il n’est pas conseillé de faire vous-même les traitements chimiques. Faites plutôt appel aux spécialistes en la matière pour vous aider. Les punaises de lit étant de plus en plus résistantes aux insecticides, ces professionnels connaissent les produits les plus efficace et savent les utiliser dans le respect de la santé de tous. De plus, après traitement, certains ont recours à la détection canine pour trouver toutes les cachettes des punaises dans votre maison et vérifier qu’il n’en reste plus une seule.

 

Quels sont les risques pour la santé ?

À nos jours, aucune étude n’a encore prouvé qu’il existe une corrélation entre la piqûre de punaise et la survenue d’une quelconque maladie. Ainsi, n’étant vectrices d’aucune maladie, en l’état des connaissances scientifiques actuelles, elles ne constituent pas une menace pour la santé. Toutefois, les traces physiques et parfois psychologiques qu’elles engendrent font qu’elles sont considérées comme étant un problème de santé publique.

 Ces vampires miniatures n’ont pas une préférence pour une partie du corps en particulier. Ils peuvent vous piquer partout où bon leur semble, à plusieurs reprises et laisser d’innombrables traces sur la peau. Étant donné que tous les humains n’ont pas la même sensibilité, les réactions cutanées diffèrent d’un individu à l’autre. Les plus chanceux ne ressentent rien et les piqûres passent la plupart du temps, inaperçues. 

Malheureusement, pour les individus ayant une sensibilité cutanée très accrue, les piqûres de punaises de lit sont un véritable cauchemar. En effet, ces derniers ont des réactions cutanées importantes comme des irritations et des démangeaisons. Une fois grattées, elles donnent lieu à des infections de la peau qui finissent par laisser des cicatrices.

Outre les dégâts dermatologiques, la peur de se faire piquer la nuit plonge les victimes dans un état d’anxiété, les amenant à subit des troubles du sommeil et de la fatigue. Les problèmes sanitaires induits par ces bestioles sont donc à la fois physiques et psychologiques.

Comment se déroulent un traitement ?

Lorsque vous faites appel à un professionnel pour un cas de suspicion d’infestation de punaises de lit, ce dernier ne vous proposera pas un traitement aveuglément. Il va d’abord procéder à une détection canine qui consiste à localiser les bestioles grâce au flair d’un chien renifleur. Toutes les pièces vont être inspectées et les zones compromises vont être marquées. Parfois, des punaises de lit seront retrouvées dans des endroits improbables et insoupçonnés comme dans les prises, les interrupteurs et les livres.

Après l’inspection et la localisation, les habitants de la maison (humains et animaux de compagnie) doivent sortir. Le spécialiste commence alors le traitement chimique des zones compromises avec des insecticides.

Quatre à cinq heures après le traitement, les habitants peuvent revenir dans la maison et l’aérer pour un bon moment. 

En résumé

Canem Detect recommande fortement une détection canine de punaises de lit après traitement afin de confirmer l’éradication totale des punaises de lit au sein de votre domicile.

Une détection canine peut être mis en place régulièrement de manière préventive aussi bien pour les particuliers que pour les professionnels pour anticiper un retour ou la venue de punaises de lit.

 

traitements
Certificats N°037182
Lyon, Grenoble Auvergne Rhône Alpes